Publicidad

J’ai découvert monsieur Zemmour il y a longtemps.

J’avais lu avec préoccupation “Le Suicide français” (2014).

Et j’ai encore “Mélancolie francaise” à lire.

Il me semble que c’est un des seuls intellectuels français, voire européens, à aborder le toujours difficile sujet de l’immigration.

Il y en a d’autres bien sûr.

Un parmi eux n’est autre que le journaliste de "The Economist" Cristopher Caldwell avec son ouvrage “Reflections on the Revolution in Europe” (2010).

Et l’anglais Douglas Murray avec “The strange death of Europe” (2017).

Je dois dire que je ne suis pas d’accord avec Mr Zemmour sur tout.

Il y a dans son analyse sur l’actuelle situation en France de bonnes choses et d’autres moins bonnes, même quelques unes mauvaises.

Mais il faut d'abord reconnaïtre qui’il est courageux.

Il l’a déjà démontré avec ses articles et ses collaborations dans les médias, mais surtout en essayant à son âge (63 ans) de devenir le prochain président de la République.

Il pourrait rester tranquilement chez lui.

Et en plus il part de zéro.

Sans être politicien et sans parti politique.

Il faut, certes, être résolu.

Encore que, à mon goût, il a basculé un peu trop à droite.

Méme le nom de son mouvement (“Reconquête”) a des réminiscences militaires.

En Espagne -je suis un journaliste espagnol-, on dit toujours qu’on a eu une Reconquête il y a huit siècles mais personne aurait utilisé ce nom pour baptiser un parti. Même à droite.

Les élections, même les présidentielles, se gagnent au centre. C’est la classe moyenne qui paie les impôts, finance l’État et finalement élit les parlements et les gouvernements.

Mais on verra.

Dire qu' Éric Zemmour est d’extrème-droite, populiste ou identitaire est un moyen pour ses adversaires de simplifier le débat.

Ce que devrait faire la gauche, ou ce qu'il en reste, c’est se demander pourquoi ses électeurs peuvent voter pour lui comme ils l’ont déjà fait avec M. Le Pen.

Ils n’ont encore rien compris.

Publicidad
Publicidad

1 Comentarios

Publicidad
#1 Joan Potiron , Tapis, 01/02/2022 - 16:44

https://www.equinoxmagazine.fr/2021/10/05/eric-zemmour-catalogne/